Comment favoriser un bon sommeil ?

Le confort ressenti durant le sommeil dépend en grande partie de la qualité du couchage. Pour éviter les insomnies et les courbatures au petit matin, il vous faut un bon matelas. Un matelas performant s’adapte à votre morphologie, et vous assure le confort, quelle que soit la position que vous adoptez. Les habitudes influent aussi sur le sommeil. Découvrez les meilleurs conseils pour favoriser un sommeil réparateur. 

 

Quel est le meilleur matelas pour dormir ?

 

La fermeté d’un matelas est un critère majeur qui influe sur la qualité du sommeil. Il doit être équilibré entre dureté et souplesse pour assurer le maximum de confort. En effet, un matelas très souple ne garantit pas plus de confort. Au contraire, il peut occasionner un déséquilibre de la colonne vertébrale, et provoquer des douleurs de dos au petit matin. Un couchage de qualité doit être assez ferme et souple en même temps pour permettre un sommeil réparateur. 

 

Pour garder votre dos dans la meilleure position, il faut que le matelas soit ferme, sans être rigide. Opter pour un matelas en mousse à mémoire de forme est un choix judicieux. Il s’agit d’un matelas qui épouse les contours du corps une fois que vous êtes allongé. Il reprend sa forme initiale quand vous vous levez. En s’adaptant à votre morphologie, ce type de couchage vous permet de dormir confortablement, et de bénéficier d’un bon sommeil. La mousse viscoélastique permet également de réduire les transferts de mouvements. En optant pour un matelas de qualité, vous ne risquez plus d’être réveillé parce que votre partenaire bouge. Par ailleurs, choisissez un matelas à haute densité et avec plusieurs zones de confort pour un sommeil confortable. Vous pouvez retrouver tous les conseils pour bien choisir un matelas sur j’aime dormir

 

Dans quelle position dormir pour un sommeil de qualité ?

 

La bonne position de sommeil dépend de chaque personne et des circonstances. 

 

 

  • Sur le dos. Cette position est idéale dans la plupart des cas. Elle permet de bien positionner la colonne vertébrale, en la gardant alignée avec la nuque. Dormir sur le dos peut également apaiser les troubles digestifs. Cependant, c’est déconseillé pour les femmes enceintes en fin de grossesse, car cette position risque d’affecter le rythme cardiaque du fœtus ;
  • Sur le ventre. Il n’est pas recommandé d’adopter cette position pour dormir. Effectivement, elle peut entraîner des problèmes respiratoires ou une usure des épaules. Sur le long terme, cette position engendre un mal de dos chronique ;
  • Sur le côté. Votre position favorite peut se situer sur le côté gauche ou le côté droit. Quel que soit le côté privilégié, il s’agit d’une position confortable qui rappelle la position fœtale. Cependant, il faut savoir que le côté gauche est plus sécuritaire et apporte de nombreux avantages sur la santé. 

 

Pour plus de confort, optez pour un oreiller ergonomique. Là également, faites-vous aider par un comparateur pour trouver le modèle idéal. Un oreiller ergonomique s’adaptera à votre tête, et vous évitera des douleurs à la nuque ou un mal de dos. 

 

Quels autres conseils pour bien dormir ?

 

À part la qualité du matelas, il existe d’autres facteurs qui peuvent nuire à votre sommeil. Et nous savons pertinemment que le sommeil affecte la santé mentale et physique, tout comme la productivité. Voici quelques conseils pour bien dormir :

 

 

  • Évitez la caféine après 16 heures. Elle est particulièrement connue pour retarder l’endormissement et raccourcir le temps de sommeil ;
  • Bannissez les dîners lourds et difficiles à digérer. Ils perturberont votre sommeil ;
  • Tenez vos pieds au chaud. En effet, cela aura l’effet de permettre une bonne circulation sanguine, et de favoriser ainsi l’endormissement ;
  • Respectez votre rythme de sommeil. Essayez de dormir et de vous lever approximativement à la même heure pour éviter les insomnies ;
  • Etc.

 

Rappelons que les besoins en sommeil varient en fonction de l’âge. Afin que le corps s’auto-répare et récupère, vous devez avoir une durée de sommeil suffisante.

 

Related Posts