Comment se connecter à l’intuition ?

Une petite voix intérieure qui conseille, une certitude fulgurante qui s’impose, ou encore une réaction corporelle plus ou moins intense qui peut nous avertir d’un danger imminent qui vient de tel endroit ou de telle personne.

Les neurosciences le confirment : ni magie, ni don. L’intuition est une forme d’intelligence présente en chacun de nous qui nous vient de notre cerveau primitif dit reptilien. Elle se cultive, se travaille et s’aiguise au quotidien. Dans cet article, on vous livre quelques pistes pour se connecter à son intuition et la développer.

Approche du concept d’intuition

L’intuition est ce qui se passe dans votre cerveau et qui vous aide à faire des choix. Sans raison particulière et apparente, vous allez vous orienter vers une solution plutôt qu’une autre, uniquement parce que vous sentez que c’est le bon chemin à prendre. Certaines la décrivent plutôt comme une sorte de sixième sens, un savoir dont on ne sait d’où il vient.

L’intuition, c’est une boussole, une petite voix intérieure, qui nous souffle les « bons choix ». Un outil qui booste l’estime de soi, provoque la chance et développe la créativité. Bref, une alliée incontournable.

On peut aussi définir l’intuition comme une illumination spontanée, un événement soudain qui nous aide à faire le bon choix. L’intuition est quelque chose que l’on ne peut pas expliquer, elle vient de l’intérieur de nous et se manifeste sans symptôme précurseur. L’intuition vient sans doute de notre inconscient. Elle n’est liée à aucun raisonnement logique et rationnel et provient d’expériences que nous avons faites et d’une sorte d’intelligence qui vient du fond de l’espèce humaine. C’est ce qu’on appelle le Processus de matérialisation grâce à la connexion.

Savoir écouter son intuition

Être intuitif serait d’être capable d’accorder de l’importance à quelque chose que vous ne voyez pas et dont vous n’avez pas de preuves tangibles. On est alors dans le domaine de l’irrationnel. C’est alors savoir « écouter en soi » pour ensuite agir.

Bien entendu, l’intuition demande de faire confiance à ce que vous ressentez malgré le fait que vous ne pouvez pas rattacher cette connaissance à un raisonnement dit rationnel. On pourrait alors dire qu’il vous faut avoir « foi en soi » pour être intuitif.

Votre intuition agit un peu comme un détecteur personnel qui vous éclaire souvent dans vos choix ou vos actions en restant en accord avec qui vous êtes véritablement.

Les moyens pour se connecter à son intuition

Se mettre en condition

Définissez clairement et de manière concise la question dont l’intuition devrait vous donner la réponse.

Faites une recherche objective sur la problématique en question sans vous y attarder.

Se connecter à ses sens

On rappelle que se connecter à son intuition, c’est se donner le temps de prendre conscience de son sixième sens. C’est aussi d’apprendre à s’écouter de manière plus intuitive et profonde. Souvent, notre intuition passe par nos 5 sens pour nous envoyer des messages. Mais, au lieu que les stimuli viennent de l’extérieur, tout se passe à l’intérieur de nous.

En d’autres termes, cela veut dire que notre intuition peut nous envoyer toutes sortes d’images, de pensées, de messages dans notre tête (la petite voix). A noter que les émotions peuvent aussi être liées à cette petite voix et nous guider pour développer notre intuition. Cependant des émotions trop fortes, qu’elles soient agréables ou désagréables, peuvent aussi inhiber notre intuition.

Limiter son hyper-connexion

On ne le dira jamais assez : les divers objets numériques nous bombardent de données superflues ou anxiogènes. Ils brident aussi notre intuition qui n’a plus de disponibilité intérieure. C’est pourquoi, il est urgent de reprendre le contrôle de votre consommation numérique e pour ne plus en être dépendant.

Au réveil, instaurez un délai avant de vous connecter, côté courrier électronique, faites une pause le week-end, mettez votre téléphone en mode avion le soir. Limitez vos alertes et notifications.

Remplacez les soirées à surfer sur Internet ou à regarder des séries en rafale par des activités de la vraie vie : concert, restaurant, lecture…

De manière générale, soyez plus présents à vos proches. Oubliez votre smartphone lorsque vous jouez avec votre enfant ou que vous déjeunez avec un ami. N’oubliez pas : la communication d’humain à humain est le canal par lequel nous captons le plus d’informations – notamment subtiles – sur notre environnement.

Ce site vous donnera plus d’informations.