Pourquoi devriez-vous consulter un podologue ?

Callosités, verrues plantaires, ongles incarnés, hallux valgus… Deux tiers des Français souffrent de douleurs aux pieds, mais seulement un tiers se tourne vers un podologue. En plus des soins de pédicure, ce spécialiste du pied produit également des semelles orthopédiques. Nous évaluons le travail d’un podologue, dans ce cas, sa consultation peut être prise en charge.

Podologue : pourquoi le consulter exactement ?

-Le podologue réalise des soins de pédicurie

-Le podologue confectionne des orthèses et des semelles orthopédiques

Le podologue réalise des soins de pédicurie

En tant que spécialiste des médecines complémentaires, un podologue vérifiera d’abord l’état de vos pieds, vérifiera votre posture, puis enlèvera les callosités, coupera vos ongles et prodiguera un traitement si nécessaire. Il traite :

L’hyperkératose, comme les callosités ou les cors, se développe là où les pieds sont comprimés ou frottés.Si elle n’est pas traitée correctement, elle peut devenir douloureuse et même s’infecter ;

Verrues plantaires, mycoses, ongles incarnés ou problèmes de transpiration :

“Ongles bleus”, ou bleus sous les ongles : Il doit alors évacuer la poche de sang qui se forme sous les ongles.

Remarque : ces pédicures n’ont rien à voir avec la beauté des ongles réalisée par une esthéticienne.

Voulez-vous vous procurer plus d’informations à ce sujet ? Contactez-nous.

Le podologue confectionne des orthèses et des semelles orthopédiques

Le podiatre peut également traiter toute douleur associée à une pathologie du pied.

Il peut façonner des dispositifs en silicone (orthèses) pour les orteils ou les ongles, notamment pour limiter le développement de l’hallux valgus. Il est très fréquent chez les femmes que les pieds plats ou le port de chaussures inappropriées puissent provoquer ce genre de déviation des os et des articulations. Les talons hauts sont en effet des facteurs aggravants des douleurs aux orteils, à l’avant-pied, aux genoux et aux jambes.

Afin de compenser les défauts de structure du pied ou de style de marche, il peut être amené à fabriquer des semelles orthopédiques sur mesure, généralement basées sur des prescriptions. Ces orthèses plantaires réduisent les douleurs musculaires, ligamentaires ou articulaires qui en résultent en rééquilibrant la marche. Dans le cas particulier d’obstacles statiques liés à des problèmes de pieds, le podologue peut travailler avec un posturaliste.

Les podiatres sont impliqués dans le traitement de certaines maladies chroniques. Les rhumatologues, les angiologues ou les diabétiques nous réfèrent des patients car nous participons activement à la prise en charge des pieds diabétiques.

Et en ce qui consiste le remboursement ?

Comme son nom l’indique, un podiatre est un expert de la santé qui se spécialise dans l’étude des pieds. Diplômées d’un diplôme national de podologie et de podologie, elles traitent les problèmes d’ongles et de peau, ainsi que toutes les maladies liées à la structure du pied et à la marche.

Aucune ordonnance n’est requise pour consulter un podologue.

Une consultation chez un podologue coûte environ 30 euros. La Sécurité sociale ne fournit une assurance qu’aux personnes atteintes de diabète avancé (2 et 3) car elles présentent un risque élevé de maladie du pied. Il permet aux patients à mobilité réduite de se déplacer à domicile.

Certains soins de pédicure, comme les ongles incarnés, ne sont remboursables qu’à 1 euro environ et ne peuvent être remboursés que sur ordonnance médicale, mais cela donne à la mutuelle des droits de remboursement supplémentaires.

L’assiette de remboursement de la sécurité sociale des orthèses plantaires sur prescription médicale (semelles orthopédiques) varie selon votre pointure : par exemple, une paire de plus de 37 ans coûte 28,86 euros, et une paire inférieure à 28 ans 25,88 euros. Le taux de base de ce taux de remboursement est de 60 %, le reste pouvant être assuré par des mutuelles.

 

Pour plus d’articles, visitez nos sites.